LOCA'TERRE EN BASSE-MEUSE

En quoi consiste le projet ?

Le projet « Loca’Terre » a pour objectif de soutenir et structurer la relocalisation alimentaire en Basse-Meuse de façon pérenne.

Comment ?

En faisant rencontrer l’offre et la demande de produits locaux en collaboration avec les acteurs publics et privés du territoire.

Pourquoi ?

Pour soutenir et créer des emplois locaux, non-délocalisables, pour améliorer la résilience alimentaire de la Basse-Meuse et contribuer, à l’échelle du territoire, à la lutte contre le changement climatique.

Quelles sont les activités prévues dans ce projet ?

Création d’un réseau d’entreprises impliquées dans les produits locaux.

Il s’agit de développer, en collaboration avec le Club d’Entreprises des Hauts-Sarts, un réseau d’entreprises qui souhaitent mettre en place des actions pour favoriser l’accès et la consommation de produits locaux au sein de leur personnel. Basse-Meuse développement se met au service des entreprises pour les soutenir dans les changements qu’elles souhaiteraient voir s’opérer (lunch locaux, point de retrait de produits locaux pour le personnel, potager d’entreprise, etc.). 

Développement d’un système complet de ventes et de distribution à l’échelle d’un territoire

Cette action a pour objectif d’étudier la faisabilité et de développer des outils qui permettront la mise en place d’un réseau structuré de vente et de distribution des produits locaux à l’échelle du territoire dans les années suivant le projet.

Accompagnement et soutien à la création d’activité

Que ça soit via le développement de la coopérative ADM Bio ou la création d’une offre structurée sur la thématique de l’alimentation pour les porteurs de projets et demandeurs d’emploi en collaboration avec Alpi, Job’in et le Cynorhodon, l’objectif transversal et récurrent du projet « LocA’Terre » est la création de nouveaux emplois pérennes sur le territoire de la Basse-Meuse.

Développement d’un réseau d’ateliers de production partagés (espaces de co-cooking)

Pour permettre à de nouvelles activités de transformation des produits locaux de se tester avant d’investir.

Étude de faisabilité et développement d’une Régie Agricole supra-communale en Basse-Meuse
Faciliter l’accès aux produits locaux pour les publics fragilisés du territoire

Cette action passe notamment par la redistribution des surplus de production, l’organisation de récoltes à la ferme, de glanage, la mise en place d’ateliers de transformation, cuisine, etc.

Sensibilisation des publics (enfants, publics fragilisés, tout public) et organisation d’une plateforme de coordination et de gouvernance du projet

Durée du projet

Juin 2021 – 2024

Les partenaires

Les soutiens