Projet Valorg






  


  

L’ Association Interrégionale de Guidance et de Sante (A.I.G.S.) et la société coopérative à finalité sociale ECODIPAR sont partenaires depuis octobre 2014 du projet européen VALORG.

Celui-ci vise le traitement et la valorisation des déchets verts (et des déchets organiques). Il intègre aussi la définition de postes professionnels et de profils de formation susceptibles d’être développés dans le contexte de l’économie sociale.

Porté par l’entreprise d’insertion Régie des Ecrivains de Strasbourg, il regroupe cinq pays membres : la Belgique, Chypre, l’Espagne, la France et la Slovaquie.

Des expérimentations sont menées dans chaque pays participant en tenant compte des spécificités économiques et développementales ainsi que de l’avancement des politiques nationales en la matière.

Dans notre région, la politique de gestion des déchets menée par le gouvernement wallon et confiée aux intercommunales de gestions des déchets est particulièrement bien avancée.

L’A.I.G.S. et la société coopérative à finalité sociale ECODIPAR débutent sur le territoire de la BASSE-MEUSE. des expérimentations dans des secteurs assez pointus de la thématique :

• Lombriculture d’une part pour rechercher un substrat idéal de production de vers composteurs en collaboration avec l’ULg Gembloux Agro-Bio Tech et l’administration communale de Blegny (qui met à disposition un espace d’essai dans l’ancienne caserne de Saive)

• Valorisation énergétique de la fraction ligneuse des déchets verts d’autre part en synergie avec l’intercommunale INTRADEL.

Il est prévu de mettre en place une campagne de sensibilisation des communes de la BASSE-MEUSE dans le but d’attirer leur attention sur des initiatives possibles à mettre en place en matière d’énergie renouvelable et d’entretien des espaces publics, initiatives intimement associées à la formation et au soutien de l’économie sociale.

Enfin, au terme du projet prévu en avril 2016, un séminaire transnational de clôture se tiendra à Oupeye.

Les résultats de l’étude et des diverses expérimentations ainsi que les perspectives de développement ultérieurs seront présentés.

Il réunira les partenaires du projet, les décideurs de tous les niveaux de pouvoirs, les acteurs de la formation et de l’insertion, les entreprises du secteur vert ainsi que les médias.
   

Revue de presse





Ce projet est financé par la Commission européenne, Direction Générale Emploi, affaires sociales et inclusion